24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

« Restaurants communautaires » : de 1500, le projet passe à 5000 cibles

Le projet de « Restaurants communautaires », piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) a été étendu à dix (10) nouvelles zones du Grand Lomé. Une information communiquée à la suite de la réunion tenue le 05 février 2020 à Lomé par les instigateurs du projet.

En plus des trois (03) localités (Sagbado, Amoutivé et Adétikopé) prises en compte lors de la phase pilote du projet, les populations d’Adakpamé, Bè, Agoè, Démakpoè, Doumasséssé, Gbadago, Légbassito, Nyékonakpoè, Sanguéra et Togblékopé vont dorénavant bénéficier du programme social « Restaurants communautaires. Les repas seront servis à partir du vendredi 07 février et chaque deux (02) semaines. Les repas d’un coût unitaire de trois cent (300) francs seront rendus gratuits.

Lire aussi : Musique : KanAa, deux ans dans l’ombre, deux singles pour le retour

L’Etat va injecter une somme de six cent seize (616) millions de francs CFA pour servir des repas chauds et gratuits aux populations vulnérables des localités susmentionnées. Composante du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), le projet va fournir des repas à près de six mille cinq cent (6500) personnes des cent quarante-neuf (149) quartiers sélectionnés.

Voir également : Musique : Elom 20ce ou « la plume kalachnikov »