Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Sommet Italie-Afrique : le Togo au rang des pays présents à Rome

Date:

L’Italie veut écrire une nouvelle page de son histoire avec l’Afrique. Le sommet Italie-Afrique s’est ouvert, ce lundi 29 janvier 2024 à Rome. Parmi les pays du continent, le Togo est représenté par le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey.

Face aux influences chinoises, russes, turcs et indiennes sur le continent, l’Italie ne veut pas rester en marge. Elle veut aussi influencer le continent, en plaçant au cœur de sa politique extérieure, « le plan Mattei ». Ce plan est un important programme d’aide au continent en échange d’une collaboration poussée contre la migration.

La première ministre italienne, Giorgia Meloni va présenter les accords énergétiques en échange d’une coopération renforcée en matière de migrations. « Le Plan Mattei » prévoit ainsi lutter contre les facteurs dits « incitatifs » et inviter les pays d’origine à signer des accords de réadmission pour les migrants déboutés. Ce plan du nom d’Enrico Mattei, fondateur de l’ENI (géant énergétique public italien) préconisait dans les années 1950, un rapport de coopération avec les pays africains, en vue de soutenir leur développement par les ressources fossiles dont elles disposent.

Ce plan couvre une panoplie de domaines de développement à savoir, l’éducation, l’agriculture, les infrastructures, l’environnement, l’énergie, la digitalisation etles systèmes de santé et l’accès à l’eau. Pour mettre en œuvre ce plan, les représentants des agences des Nations unies, ainsi que des institutions internationales notamment la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) et le Programme alimentaire mondial (PAM) de l’ONU, sont présents. La Commission de l’Union africaine est aussi représentée par son président, Moussa Faki Mahamat. Parmi les Etats africains, une vingtaine de pays représentés par leurs chefs d’Etat et de gouvernement.

Selon Giorgia Meloni, ce plan « peut compter sur une dotation initiale de plus de 5,5 milliards d’euros entre crédits, dons et garanties ». Cet attrait de l’Italie pour le continent s’est déjà ressenti. Occupant le poste de présidence du G7, l’Italie place ainsi au centre de son mandat, le développement de l’Afrique.

Lire aussi :Migration : le sommet Afrique-Italie aura lieu à Rome à la fin janvier 2024

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société