25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Togo : Agbéyomé Kodjo arrêté à son domicile

Convoqué pour une troisième fois au SCRIC, ce mardi 21 avril, Agbéyomé Kodjo avait fait savoir par la voix de ses avocats hier qu’il ne répondra pas présent à cette ultime convocation. La raison ? Ses avocats exigeaient une annulation de la procédure et avançaient que leur client avait assigné en justice l’Assemblée nationale pour la levée d’immunité parlementaire du député. Comme on pouvait s’y attendre, face au refus de coopérer avec la justice, le président autoproclamé à l’issue du scrutin du 22 février passé, a donc été arrêté par la force publique à son domicile à Lomé ce matin.

Face à la presse hier, les avocats d’Agbéyomé Kodjo avaient également évoqué des raisons de santé pour justifier le fait qu’il ne pourra pas répondre à la convocation. « L’état de santé et le réveil récent d’une pathologie locorégionale ancienne de monsieur Kodjo Agbéyomé entravent douloureusement depuis quelques temps, toute mobilité spontanée de sa part », ont-ils signifié.

Arrêté ce matin à son domicile, le président du MPDD est conduit dans les locaux de la gendarmerie pour être auditionné. Selon 24heuresinfo, il est accusé « de troubles aggravés à l’ordre public, de divulgation de fausses nouvelles, de dénonciation calomnieuse et d’atteinte à la sûreté de l’état ».