27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Décès de Balla Sidibé, chanteur et instrumentiste du mythique Orchestra Baobab

« Tout ce que Balla a chanté est chef d’œuvre ». Le producteur Sanou Mbaye garde encore de très bons souvenirs de Balla Sidibé, le pluri-instrumentiste décédé le 29 juillet 2020 près de Dakar. Il était le pilier d’Orchestra Baobab. Le groupe mythique qui avait lancé la vague de fusion entre musique africaine et musique cubaine.

 

Membre fondateur et leader d’Orchestra Baobab, Balla Sidibé était à la fois chanteur, batteur, timbalier, compositeur et arrangeur. Jusqu’à la veille de son décès, il était en répétition avec le reste du groupe Orchestra Baobab né depuis l’été 1970. Les funérailles de Balla ont eu lieu hier en fin d’après-midi à Dakar, au cimetière de Thiaroye.

« Il était le doyen, le premier conseiller. La discipline, c’était vraiment lui ! Ça nous a surpris parce qu’on espérait vraiment faire la tournée des 50 ans de l’Orchestra Baobab et la faire avec lui… », a confié le guitariste René Sowatche à RFI.

Balla Sidibé

Pour Sanou Mbaye, producteur de plusieurs albums de Balla Sidibé depuis les années 1980, « Balla a eu une très forte influence dans les premiers albums. Balla est venu de la verte Casamance pour chanter les chansons madingue en afro salsa. Tout ce que Balla a chanté est chef d’œuvre ».

Voir aussi :