24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Campagne électorale : « l’Etat va valoriser les richesses d’Assoli », dixit Faure

La grande opération de charme du candidat de l’Union pour la République (Unir), en vue de la présidentielle du 22 février prochain, s’est poursuivie dans la partie septentrionale ce dimanche 09 février 2020. Le président sortant était à Assoli où il a été chaleureusement accueilli par les populations sorties nombreuses pour l’accueillir, lui renouveler leur soutien, sympathie et gratitude.

Emu du soutien de la foule, les mots ont manqué au président du parti Unir qui a reconnu tout de même que la dernière fois qu’il était passé pour l’inauguration du marché, l’accueil était déjà exceptionnel. « Je ne pensais pas qu’on pouvait faire mieux mais vous l’avez fait » a-t-il argué.

Passé difficile, présent paisible

Le président de la République n’a pas caché son admiration pour la localité et ses richesses : « Je constate qu’il y a beaucoup de gaieté et de joie. C’est l’Assoli que nous aimons. L’Assoli de la fraternité, de la détente et de la paix (…). Nous avons certes par le passé connu des moments difficiles mais cette fois tout se passe dans la paix ».

Découvrir aussi : Campagne électorale : tambour battant dans le nord, démarrage timide à Lomé

Par ailleurs, Faure Gnassingbé a trouvé que les populations d’Assoli ont « l’avantage d’être dans un environnement beaucoup plus beau, beaucoup plus pittoresque. L’Etat va s’impliquer fortement pour mettre en valeur ces richesses ».

Voir aussi : Démenti formel, l’UFC n’a jamais soutenu Agbéyomé

S’appuyant sur l’extrait de vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux et dans lequel on entend son défunt père déconseiller toute promesse politique, le président de la République a dit ne pas savoir « s’il doit faire des promesses ou pas » et demande au peuple d’Assoli « d’être simplement patient ».

« Je souhaite que la campagne se poursuive dans le respect des uns et des autres. Respectons nos adversaires pour que puisse se réaliser la voix du peuple. Car la voix du peuple, c’est la voix de Dieu ». a-t-il parachevé.

Lire également : Présidentielle : le temps de la Campagne est arrivé, la Ceni rappelle les règles du jeu