25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coronavirus : le gouvernement réquisitionne l’hôtel Lébéné de Lomé pour la mise en quarantaine des cas suspects

Au Togo, les mesures préventives et restrictives s’enchaînent. Le gouvernement prend toutes les mesures possibles pour faire face à ce virus mortel et protéger les populations. C’est dans cet esprit que les écoles, universités, mosquées et églises sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Au-delà d’inviter les populations à observer les mesures d’hygiène et de sécurité, le gouvernement pose des actes concrets. C’est sans doute dans ce contexte qu’il a réquisitionné l’hôtel Lébéné, ex Ibis de Lomé pour la mise en quarantaine des cas suspects.

Le gouvernement emploie tous les moyens pour venir à bout de ce virus mortel et protéger ainsi la population. La semaine dernière, le chef de l’Etat a décidé que le Centre hospitalier régional (CHR) Lomé Commune va assurer dorénavant, la prise en charge exclusive des maladies infectieuses dont le Covid-19. A cette mesure, s’ajoute la réquisition de l’Hôtel Lébéné pour la mise en quarantaine des cas suspects.

Désormais, les Togolais et étrangers suspectés d’avoir la maladie seront logés dans cet hôtel non loin de la plage, tout prêt de l’Institut français. Cette initiative du gouvernement vise un meilleur suivi des personnes durant les 14 jours de quarantaine. Les cas testés positifs au Covid-19 seront conduits au CHR Lomé commune exclusivement dédié à la gestion des maladies infectieuses en cette période de crise sanitaire.

La pandémie fait rage à travers le monde, avec plus de 339.000 cas identifiés de coronavirus et plus de 14.000 décès à ce jour. L’Europe est devenue l’épicentre de la maladie qui se répand à grande vitesse. Le dernier bilan du Covid-19 en Italie porte le nombre de décès liés au virus à 5476 et au total, 59.138 ont été testée positivement à la maladie. Au Togo, les cas testés positifs au Covid-19 ont atteint 18 à ce jour.