24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Désormais un bureau directoire pour la MSO

La Maison du Savoir et des Opportunités (MSO) dispose désormais de son bureau directoire mis en place à l’issue d’une récente réunion à Lomé.

Le bureau qui dirige la MSO est composé de sept (7) membres avec à leurs têtes, Français Ludovic Emanuely de Croissance Peace. Le Togolais Kovi Adanbounou en est le vice-président. La charge de secrétaire est assumée par l’Ivoirien Honorable Youté. Le poste de la direction générale est occupé par l’ambassadeur Moise Kérékou qui est de nationalité béninoise. Celui de la trésorerie revient à la Togolaise Sarah Abirangao. L’Ivoirien Auguste Dago et le Sénégalais Dramé Alioune sont respectivement Conseiller et Chargé de mission.

Voir aussi : Biofach 2020 : Sam Togo y posera ses valises

Au cours de la réunion, le comité a saisi l’occasion pour réfléchir sur le fonctionnement de l’ONG. Les réflexions ont porté entre autres sur la structure organisationnelle et juridique, le modèle économique, les outils de communication.

Découvrir aussi : PAEIJ-SP : Kara bénéficie de 730 millions FCFA sur deux ans

Beaucoup de résolutions ont été prises lors cette réunion. La décision majeure est l’annonce de la mise sur pied du Fonds d’investissement et de solidarité de la diaspora africaine (FISDA) courant août-septembre. Le comité a aussi décidé de faire de la MSO une ONG régie par le droit togolais. A cet effet, le président a lancé un appel à l’endroit des dirigeants togolais.

Voir également : Twitter : les contenus manipulés ne sont plus les bienvenus

« Au regard des attentes et exigences de la jeunesse togolaise en particulier et de la zone Uemoa en général, le Comité d’orientation et de supervision de la MSO voudrait compter sur la réactivité et le soutien effectif des autorités togolaises en vue du démarrage imminent de la MSO et son bras armé, le FISDA », a déclaré Ludovic Emanuely, le président du Comité d’orientation et de supervision de la MSO.

Lire aussi : Musique : KanAa, deux ans dans l’ombre, deux singles pour le retour

A ces décisions s’ajoutent le lancement d’une seconde plateforme de crowdfunding en mai 2020, la réception du site devant abriter le siège de la MSO en juin. Des missions auprès des partenaires étrangers et des séances d’échanges avec la diaspora sont prévues en juillet. D’autres activités seront également menées.