24.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

E-learning : l’université de Lomé accompagne ses étudiants avec du matériel de connexion

L’université de Lomé a débuté les cours en ligne, le 04 mai dernier. L’opportunité s’offre ainsi aux étudiants de suivre les enseignements depuis leur domicile respectif. Il suffit juste de se connecter à l’application Rescoul et les plateformes WhatsApp dédiées à cette cause. Pour faciliter l’accès au cours en ligne aux étudiants, l’Université offre du matériel de connexion à ses étudiants.

Remise du matériel

La décision de basculer vers les cours en ligne est en parfaite harmonie avec les mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus. Néanmoins, le e-learning nécessite beaucoup de moyens. Les acteurs, enseignants comme apprenants doivent posséder un smartphone ou un ordinateur équipé de connexion internet. Afin de faciliter le déroulement des cours en ligne en cette période de crise sanitaire, l’Université de Lomé a donc offert 10 téléphones portables Androïd, des kits Togocel au Collège des délégués généraux et aux responsables d’associations estudiantines. Chaque utilisateur du téléphone dispose également d’un forfait internet mensuel.

Voir aussi : Covid-19 : l’université de Lomé opte pour les cours en ligne

Les bénéficiaires se serviront des kits offerts pour accéder à Rescoul. C’est une plateforme numérique, un réseau social et collaboratif de l’Université de Lomé. Elle est destinée à faciliter les échanges entre les acteurs de la communauté universitaire.

Les délégués généraux et les responsables d’associations sont « les détenteurs des téléphones reçus ». Ils vont s’en servir pour « accompagner leurs camarades dans les étapes d’inscription. Ils pourront les conseiller pendant l’ouverture des comptes Rescoul, les guider à retrouver les mots de passe perdus et les cours à télécharger, les aider à réactiver les notifications par emails et à s’informer sur le démarrage des enseignements en ligne. Selon les besoins exprimés, les étudiants seront automatiquement pris en charge par correspondance ou référés aux techniciens de la plateforme », explique l’Université de Lomé.

Voir aussi : Face au covid-19, l’université de Lomé ne compte pas abandonner sa vocation première