25.1 C
Lomé
27 septembre 2021
Le Nouveau Reporter

Rapport OCDE/perspectives développement mondial 2021 : « Au Togo, il y a eu une véritable réflexion et volonté politique », Mario Pezzini

L’Université de Lomé a servi de cadre, le 30 juillet 2021, pour la présentation du rapport de l’OCDE sur les perspectives sur le développement mondial 2021. En collaboration avec le ministère togolais du Développement à la Base, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) expliqué les résultats contenus dans le rapport.

Présidée par Mario Pezzini, directeur du centre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le ministre togolais du développement à la Base, Myriam Dossou-d’Almeida, la présentation dudit rapport, a tourné autour des facteurs qui expliquent les différence de taux entre les pays membres de l’OCDE.

Les inégalités sociales, les classes sociales, les catastrophes naturelles, l’extrémisme religieux sont entre autres facteurs qui agissent sur le l’économie et le développement mondial.

« On pense que beaucoup de mécanismes traditionnels de communication et de tissu social se sont affaiblis, je pense aux partis, aux syndicats. Entre autres pour les réseaux sociaux qui créent une sorte d’effet miroir… Il faut donc que les politiques publiques récréent à travers leur fonctionnement des mécanismes de communication et de confiance et on pense que le développement à la base fait partie exactement de ce type de politique. Au Togo, il y a eu une véritable réflexion et volonté politique. Ça sera extraordinaire de continuer ces efforts », a déclaré Mario Pezzini, directeur du centre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Table d’honneur

Pour le secrétaire général du ministère auprès du président de la République togolaise en charge du Développement, Planification et Coopération, Dèguèdouwè Paneto, « Aujourd’hui la priorité est donnée effectivement à l’investissement social, la protection sociale. Donc c’est toutes les leçons que nous apprenons de ce rapport dont le contenu permettra de mieux planifier, de mieux mettre en œuvre, de faire le suivi-évaluation des actions du gouvernement en faveur de l’amélioration constante des conditions de vie des populations ».

Le rapport de l’OCDE sur les perspectives sur le développement mondial 2021, n’étant disponible qu’en anglais pour l’heure, la publication de la version française sera rendue publique dès sa sortie, a rassuré le ministre Myriam Dossou-d’Almeida.

Lire aussi : Sommet sur l’éducation : 4 milliards de dollars mobilisés sur 5 milliards pour les 5 prochaines années