29 C
Lomé
11 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Togo : des prisonniers graciés par Faure Gnassingbé, outillés par AIMES-AFRIQUE

Pour décongestionner la prison civile de Lomé, ce qui aidera à réduire les risques de contamination et/ou de propagation du virus corona, le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a gracié, jeudi 02 avril 2020, plus de 1000 prisonniers. Une décision non anodine qui corrobore les promesses faites par ce dernier lors de son discours à la nation 24 heures plus tôt. Puis, pour permettre à ces désormais ex-incarcérés de lutter contre la pandémie, AIMES-AFRIQUE est descendu sur le terrain pour les sensibiliser avant qu’ils regagnent leurs domiciles.

Sur le compte Twitter du président de la section togolaise de l’Union internationale de la presse francophone (UPF-Togo), Loïc Lawson, on peut lire : « AIMES-AFRIQUE et Dr Kodom retroussent les manches pour combattre le virus ».

Découvrir également : L’UPF-Togo réagit suite au décès de Dominique Aliziou

« Tous les prisonniers libérés ce matin de la prison civile de Lomé sont repartis avec un masque de protection. Mais avant, ils ont eu droit à une séance de sensibilisation sur les gestes-barrières ».

Dans le même sillage, le sieur Lawson informe qu’une « distribution de 50.000 masques de protection » est prévue. Pour citer le Directeur de publication du journal Flambeau des démocrates, « 10.000 masques sont déjà offerts à la gendarmerie ce matin. D’autres actions sont à venir à l’endroit du Symphot et de l’UPF-Togo ».

Découvrir également : Médias : l’UPF-Togo recommande à la Haac et aux journaux sanctionnés un règlement à l’amiable